Historique

30 ans déjà

Depuis 1988, les meilleurs centres de formation sont venus se jauger sur les pelouses de Baisieux. Si les deux clubs de Manchester (United et City) ont réussi à s'imposer, de nombreuses académies n'ont pas eu cette chance malgré de grosses ambitions affichées.

Historique

La première édition a été remportée en 1988 par le prestigieux MANCHESTER UNITED (Angleterre), stoppé en 1/2 finale l'année d'après.

Son voisin MANCHESTER CITY, trois fois présent à Baisieux (1990, 1991, 1992) attendra sa dernière participation pour remporter le tournoi.

Le niveau élevé du tournoi n'aura pas permis à LIVERPOOL (1/2 finaliste en 2001 contre le LOSC) ni à WEST BROMWICH ALBION (finaliste en 2008) d'ajouter un nom anglais au palmarès. Les Spurs de TOTTENHAM connaitront un parcours difficile en 2016 (10ème).

Trois équipes belges ont su tirer leur épingle du jeu et lever le trophée : le K.V. KORTRIJK en 1990, la très belle équipe du RAEC MONS en 2006, et l'excellent RSC ANDERLECHT en 2016.

Parmi les clubs étrangers vainqueurs à Baisieux, l'épouvantail du FEYENOORD ROTTERDAM (1993) et l'ATHLETIC BILBAO (1997) auront fait honneur à leurs couleurs lors de leur passage. En 2001, l'ancien club de Zlatan, le FF MALMÖ s'impose.

En 2015, les allemands d'HANNOVRE 96 réussissent ce que ni le WERDER BREME (6 participations), ni même le BORUSSIA DORTMUND n'avaient su faire : repartir avec le trophée.

En 2017, le Tournoi fut remporté in extremis par le Paris Saint-Germain lors d'un clasico endiablé.

Découvrez ci-dessous l'ensemble des vainqueurs du Trophée Roger Heneman, ainsi que le palmarès complet de chaque édition EN CLIQUANT SUR LE LOGO du club vainqueur.

UN TOURNOI

UN TOURNOI EUROPEEN AU SENS PROPRE DU TERME

Depuis 1988, le Trophée Roger Heneman accueille les plus prestigieux clubs d'Europe. Souvent, le destin des jeunes U14 est lié à celui de leurs prestigieux aînés.

Ainsi, pour la 10ème édition en 1997, le Borussia Dortmund finit sur le podium à Baisieux. Quelques jours plus tard, l'équipe première remporte la prestigieuse Ligue des Champions face à la Juventus. La même année, Manchester United, également présent à Baisieux, échouera en fin de saison en 1/2 finale de la Coupe de l'UEFA.

En 2002, 6 clubs présents à Baisieux jouent la coupe d'Europe la même année en pro (dont 4 en Champion's League). Il faudra attendre 2016 pour que le record soit battu (7 clubs européens à Baisieux).

DES

DES PREMIERES REUSSIES

Depuis la création du Trophée Roger Heneman, quelques rares équipes ont réussi le tour de force de s'imposer dès leur première participation à Baisieux !

Après la victoire de MANCHESTER UNITED lors de la première édition en 1988, six autres équipes les imiterons : le LOSC (1989), le KV KORTRIJK (1990), l'OLYMPIQUE LYONNAIS (1994), l'ATHLETIC BILBAO (1997), le REAC MONS (2006), et plus récémment le club d'HANNOVER 96 en 2015.

En 2016, le PSG est passé tout près, mais les belges du RSC ANDERLECHT anéantiront leurs espoirs en finale.

En 2018, deux clubs seulement pourront tenter de réaliser l'exploit: le GALATASARAY SK (Turquie) et le STADE RENNAIS FC (France).

DES

DES RECORDS A BATTRE !

Le club du LOSC est celui qui compte le plus de victoires à Baisieux (10). Il est également le seul à avoir réussi à conserver son titre par deux fois (1996, 1998). Parmi les clubs ayant joué au moins 3 fois le Tournoi, l'OLYMPIQUE LYONNAIS est le club ayant un ratio de victoires le plus élevé avec 44% (4 victoires en 9 participations) !

Le club du LOSC a également réussi à occuper les trois premières places du classement, tout comme les anglais de MANCHESTER CITY qui, eux, l'ont réalisé sur trois années consécutives.

Le LOSC nous a, en outre, présenté le plus de futurs professionnels avec des joueurs comme Franck RIBERY, Yohan CABAYE, Mathieu Debuchy, ou plus récemment Lucas DIGNE et Benjamin PAVART.

LA

LA PERSEVERANCE PAYE

A la différence des clubs qui se sont imposés lors de leur première venue, certains centres de formation ont dû s'y prendre à plusieurs reprises avant d'inscrire leur nom au palmarès.

L'exemple le plus célèbre reste celui des anglais de MANCHESTER CITY.

Après deux podiums (2ème en 1990 et 3ème en 1991), ils parviennent en 1992 à vaincre le LOSC en finale et soulevent le Trophée.

Toujours en 1992, le FEYENOORD ROTTERDAM termine 3ème, et remporte l'année suivante le tournoi (1993).

Le MALMO FF échouera deux années consécutives (10ème en 1999 et 8ème en 2000) avant de brillamment triompher lors de la finale de 2001, encore une fois face au LOSC.

LES

LES ALLEMANDS L'ONT FAIT

Depuis 1988 et la troisième place du Borussia MOENCHENGLADBACH, les Allemands étaient à la peine à Baisieux.

Malgré deux participations du BORUSSIA DORTMUND (1995 et 1997) et six du WERDER BRÊME (1993, 1994, 2003, 2004, 2005, 2006) aucun club n'avait réussi à imposer la patte Allemande sur le Tournoi Européen de Baisieux.

La meilleure performance germanique était à mettre à l'actif de l'EINTRACHT FRANCFORT qui terminera l'édition 1991 par une défaite en finale face au LOSC.

Il aura donc fallu attendre 2015 et la première participation de HANNOVER 96 pour voir cette coupe atterir enfin en Allemagne.

LA

LA FORMATION FRANCAISE A L'HONNEUR

Le LOSC, avec 10 victoires, est détenteur du plus grand nombre de succès à Baisieux. Sa dernière victoire date de 2011. Il est également le seul club à avoir réussi à conserver son titre, par deux fois (1996,1998).

Autre club français à l'honneur à Baisieux, l'OLYMPIQUE LYONNAIS, avec ses quatres victoires (1994, 2002, 2012 et 2014).

Pas en reste en terme de victoires, le RC LENS a soulevé trois fois le Trophée Roger Heneman en onze participations (2008, 2010 et 2013).

Trois autres clubs français se sont imposés au Tournoi Européen de Baisieux : l'AS NANCY LORRAINE (2000), le FC NANTES (2004) et l'AS CANNES (2009). L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE, emmené par Samir NASRI en 2001, aura échoué en 1/2 finale face au futur vainqueur Malmö.

LES

LES ANGLAIS VICTORIEUX

C'est bien connu, l'Angleterre est une terre de football !

Et pourtant, en 29 éditions, seuls 2 clubs sont venus triompher sur la pelouse basilienne.

Tout d'abord le prestigieux MANCHESTER UNITED qui remportera la première édition en 1988 mais qui n'arrivera ni en 1989 (3ème) ni en 1997 (11ème) à récidiver.

Son ennemi juré, MANCHESTER CITY prendra, lui, le chemin inverse. Il enchainera les déceptions avant d'arriver à ses fins en 1992.

-----> Ci-joint, l'équipe de MANCHESTER UNITED lors de sa troisième participation en 1997 <-----

LES

LES ANGLAIS MALHEUREUX

Depuis les sacres des deux MANCHESTER en 1988 et 1992, plus aucun anglais n'a remporté le Trophée Roger Heneman, et ce n'est pas faute d'avoir essayé.

Le niveau élevé du Tournoi n'aura pas permis à LIVERPOOL de vaincre le LOSC en demi-finale et ainsi défier MALMÖ en finale lors de la 14ème édition. Ils auront néanmoins quelques lots de consolation: une 3ème place après une victoire sur l'OLYMPIQUE de MARSEILLE de Samir Nasri, le trophée du meilleur buteur ainsi que celui du meilleur joueur du tournoi.

Lors de la finale de 2008, WEST BROMWICH ALBION passera à deux doigts de la victoire mais laissera finalement filer le Trophée aux dépens du RC LENS. En 2016, TOTTENHAM finira 10ème.

-----> Ci-joint, l'équipe de LIVERPOOL posant avec ses récompenses en 2001<-----

QUAND

QUAND LES BENEVOLES SOULEVENT DES MONTAGNES

C'est sans doute le souvenir le plus évocateur de la pugnacité de nos bénévoles !

Nous sommes en 1997, le 10ème Trophée Roger Heneman touche à sa fin. La finale va opposer les basques de l'ATLETICO BILBAO au RC LENS.
Le soleil est radieux, les parachutistes vont bientôt sauter pour apporter le ballon du match.

Soudain, un orage apocalyptique dévaste tout, inonde le terrain et oblige le public à se réfugier dans la salle de sport. Ca ne dure que 20 minutes mais les conséquences sont terribles.
Patrick Vionnet, le président du Tournoi, va annoncer l'annulation du match, l'avion va être renvoyé...

Alors, spontanément, des dizaines de bénévoles (éducateurs, joueurs, arbitres, spectateurs) pénètrent sur le terrain, armés de balais, de seaux, de poubelles. Ils s'acharnent, ils évacuent, ils raclent, ils épongent... et permettent à la finale de se disputer.
BILBAO l'emporte 3/0 ; le tournoi est sauvé.

Respect.

Ils

Ils sont passés par Baisieux

En 29 éditions du Trophée Roger Henneman, le Tournoi Européen de Baisieux a eu le privilège de découvrir les futures stars du monde du foot. En nous plongeant dans nos archives, nous avons construit une équipe basée uniquement sur des joueurs ayant participé au Trophée Roger Henenam.

Voyez par vous-même : DEBUCHY, DIGNE, GONALONS, PAYET, BOATENG, NASRI, BELLARABI, RIBERY, etc ...

Si tous les joueurs de 14 ans ne réussisent pas à percer au niveau professionnel, ils sont tout de même nombreux à poursuivre leur rêve. Romain ALLESSANDRINI, Dimitri PAYET, Stéphane DUMONT, Vincent KOZIELLO, Yoan MOLLO, José SAEZ, Jean-Philippe GBAMIN, Enzo CRIVELLI, Jordan VERETOUT, ...